ENGIE : Quand le territoire intelligent et zéro carbone se co-construit avec les collectivités

Mis à jour : 30 août 2020

3 questions à Nathalie Allegret - Directrice marché Villes et Territoires connectés chez ENGIE Ineo.


À quels enjeux les collectivités font-elles face ?


Dans un contexte de transition énergétique et numérique qui s’accélère, les villes et territoires ont pour objectif d’accroître leur attractivité, leur fluidité et leur sûreté afin de garantir un niveau de bien-être des habitants le plus élevé possible. Pour y parvenir, ils travaillent avec des partenaires de confiance sur des projets en adéquation avec leurs

engagements sociétaux et environnementaux, tout en respectant leurs contraintes budgétaires.


Quel accompagnement leur apporte ENGIE Ineo ?


Nous accompagnons les collectivités pour faire face aux implications humaines et organisationnelles du passage au territoire intelligent. Nous leur proposons des solutions

clés en mains de la conception, la réalisation, l’exploitation, la maintenance, jusqu’à la

performance contractuellement garantie.

Nous y assortissons des dispositifs financiers par lesquels nous portons l’investissement requis.

Ainsi, les collectivités de toutes tailles peuvent se doter des installations les plus performantes

tout en restant dans les limites de leur budget de fonctionnement.

Nous renforçons cet accompagnement grâce au développement d’un réseau de «Labs

villes et territoires connectés», lieux de démonstration et d’essais de technologies dans

lesquels nous co-construisons des solutions nouvelles et innovantes qui optimiseront le

service aux citoyens et la performance globale.

Prenons un exemple concret avec notreplateforme d’hypervision multi-métiers Livin’.

Elle permet d’articuler diverses solutions de télégestion pour optimiser l’action des services

publics et l’expérience des citoyens : éclairage public, vidéoprotection, stationnement intelligent, anticipation de la pollution atmosphérique etc.

Nous faisons toujours en sorte de construire ces maillons du territoire intelligent en

s’assurant qu’ils soient interopérables avec les solutions d’aujourd’hui et de demain, avec

nos propres solutions et avec celles de tiers.


Toutes ces solutions s’inscrivent-elles dans la transition zéro carbone ?

Absolument. Nous sommes résolument engagés à développer des solutions accélérant la transition zéro carbone, ambition phare du groupe ENGIE.

Nous nous employons par exemple à résoudre la question de la consommation énergétique liée à la connectivité des territoires.

Grâce à notre expertise pour verdir les data centers nous avons mis en place des mécanismes qui contrebalancent le déploiement d’objets connectés par des actions

vertes.

Nous travaillons également avec des start-ups à la réduction des îlots de chaleur ; nous

savons que la végétalisation urbaine permettra de réduire jusqu’à 8 degrés la température en cas de canicule !

Dans moins de 10 ans la physionomie des villes aura totalement changée !

Nous sommes convaincus que cette démarche de co-construction est la clé pour

accompagner la transition zéro carbone et développer les territoires intelligents pour

les citoyens dès aujourd’hui et pour demain.