Grand Entretien avec Virginie ALBAR.

Virginie ALBAR est adjointe au Maire de Villennes-sur-Seine, déléguée à la Culture, à la Communication et à la vie associative.


Pourquoi et comment s'engager en tant qu'adjoint au Maire ?


Le "Pourquoi" de l'engagement me semble fondamental.

S'engager au niveau local est proche d'un sacerdoce. Autant savoir pourquoi on y va !

Pour ma part, il était important de passer l'étape de l'engagement politique. Déjà engagée au niveau associatif, j'avais envie de faire partie d'une équipe locale qui proposait de mettre en place des projets citoyens liés la qualité de vie et à l'environnement, mais aussi à l'ouverture culturelle.

La dimension politique qui passe par la responsabilité de l'élu dans la mise en oeuvre d'une orientation et le fonctionnement d'un conseil municipal, est me semble-t-il, une solution efficace pour agir localement

De plus, porter la modernisation de la communication de la commune me paraissait indispensable, étant consultante en stratégie de communication de métier, je pouvais apporter mes compétences à tous.


Pourquoi ?

Pour agir ensemble de façon rapide et apporter ses compétences aux autres.

Comment ?

Quand on devient élu, comment s'engager est beaucoup plus flou. Ayant travaillé pour des collectivités territoriales auparavant, je connaissais le systeme de fonctionnement, mais l'élu est un élément politique, pas un acteur administratif...parfois il est les deux en-même temps, parfois les deux s'opposent.

Ce qui m'a permis de vite savoir comment passer à l'action, ce sont

1- Les rencontres avec les agents des services liés à mes délégations. Nous avons pu échanger, faire des points sur les projets en cours, à venir...indispensable !

2- La formation des élus. J'ai formulé, dès mon arrivée, les demandes en formation des élus fraîchement arrivés, auprès de la DGS et d'une agence.

3- Les préparations des délibérations pour les Conseils municipaux. Cela permet de poser immédiatement les choses et de respecter le protocole tout en étant très efficace. Car on est alors préparé à faire face aux questions et au vote.

Qu'est ce que l'engagement républicain pour vous ?


Je me perçois comme une habitante qui a envie de participer à la vie de sa cité.

L'engagement républicain, c'est faire vivre la cité, c'est écouter mes voisins et concitoyens, discuter, proposer des alternatives, construire ensemble un futur désirable, c'est participer à l'évolution de notre société en garantissant que nos décisions défendent toujours nos valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité. De plus, je ressens cet engagement comme désintéressé. Je ne le fais pas pour de l'argent, ni pour avoir un métier. Je le vis comme une mise à disposition de mon temps et de mes compétences au service de tous, avec la notion supplémentaire du "politique" qui fait que je participe à la mise en place ou à l'amélioration des règles de vie en communauté.

Mais, c'est aussi aller au-delà de ces concepts, et y ajouter la notion de droit de la "Nature". Ce terme, Nature, me semble important. Il a une dimension plus globale et plus inclusive que le terme froid "environnement". La Nature est une entité qui nous porte, dans laquelle nous baignons, qui nous fait vivre depuis des millions d'années et je pense que l'engagement républicain, c'est aussi assurer un futur durable à tout le "Vivant", le respect du vivant. Notre Président parle beaucoup des Lumières, n'oublions pas de remettre l'être humain dans la Nature, notre bien commun.

Enfin, l'engagement républicain c'est être au service de l'intérêt commun. Je pense que sur ce sujet nous avons un énorme travail à faire. Aujourd'hui, les gens se désintéressent de la politique parce qu'elle n'agit plus ouvertement au service de la communauté, mais au service d'interêts particuliers. Les élus de la République apparaissent trop souvent comme des traitres ou des vendus dans l'opinion publique. C'est grave. Je veux être une élue qui montre un autre exemple et qui agit pour ma communauté et avec ma communauté.


Qu'est ce qui vous passionne le plus ?


Je pense pouvoir dire que j'aime les gens et la vie. Alors, j'ai de nombreuses passions !!!

Par rapport à mon engagement, ce qui me tient à coeur c'est l'innovation. L'innovation en termes de moyens, de méthodes de communication entre les élus et les habitants.

C'est aussi regarder tous les possibles devant nous, accompagner l'émergence de nouvelles manières de faire.

Par exemple, j'ai introduis la réalité augmentée dans le magazine communal. Cela donne accès à d'autres médias en partant du papier. Ce n'est pas magique, mais on approche de ce côté génial : du papier qui se transforme en prenant vie via des vidéos, des sons des carrousels de photos !

J'ai également mis en place des galeries virtuelles durant le 2e confinement pour éviter d'annuler une exposition d'arts pluridisciplinaires. Les artistes et les visiteurs ont pu et peuvent encore jusqu'à Noël, se balader pour admirer et acheter des pièces réalisées pendant le 1er confinement. ​

Cela est passionnant...proposer aux gens des choses nouvelles, les écouter pour transformer leurs idées et leurs propositions en quelque chose de réel. J'adore !


Ce Magazine étant destiné aux élu(e)s et cadres territoriaux de France, avez vous un message à adresser ?


Innovez ! N'ayez pas peur de tester des nouvelles choses !

Sortez des autoroutes de pensée qui nous conditionnent !

Ne pas avoir peur de défendre l'intérêt commun, parce que c'est pour cela que nous avons été élus.


La rédaction