Grand entretien avec Romain Etienne

Romain Etienne est adjoint au maire en charge de l’Aménagement Durable à la Ville de Casson


Pourquoi et comment s'engager dans votre fonction ?


J’ai depuis longtemps cette envie d’engagement auprès de la commune. Elle est entretenue par l’intérêt intact que je porte à la vie dans les territoires ruraux et ou péri urbain dont je suis issu. L’élu communal est celui qui peut avoir une plus grande proximité avec les citoyens et c’est ce qui me plait. Même si j’ai été citadin une douzaine d’années, j’ai toujours qu’à un moment, il y aurait un retour aux sources en quelque sorte, et l’envie de m’y sentir utile. Lorsque nous nous sommes installés à Casson, il n’était pas envisageable pour moi de ne pas prendre part à la vie collective. Ca a commencé par l’adhésion à l’association qui gère la bibliothèque municipale. Et petit à petit, cette envie d’engagement a grandi. Suite aux élections de mars 2020 dans lesquelles j’ai pris toute ma part, j’ai découvert avec la fonction d’élu un éventail de possibilités pour me sentir utile. Il y a derrière cela un volontarisme à faire avancer la commune, la faire évoluer et continuer à grandir en quelque sorte. Et il y a aussi des attentes fortes de la population, aussi bien sur des problèmes de tous les jours que sur des projets structurants pour la commune. Je me suis proposé pour prendre en charge l’urbanisme et le développement durable. Ce sont deux thématiques fortes qui concernent l’aménagement du territoire, dont les citoyens attendent beaucoup, parce qu’elles ont une incidence dans leur quotidien, et elles dessinent la commune de demain.


Qu'est ce que l'engagement républicain pour vous ?


L’engagement républicain c’est se mettre au service du pays. Dans ma situation c’est un engagement par le biais de la commune. Cela implique un respect de valeurs qui doivent animer notre quotidien : le respect, l’écoute, la liberté, l’équité. Je me mets au service du pays en participant à la vie de ma commune. Il y a derrière cela une volonté d’apporter la République à chacun, par une proximité développée. C’est un engagement au quotidien où l’on se doit de faire preuve d’écoute, de pédagogie parfois et de lien entre tous.


Qu'est ce qui vous passionne le plus ?


Aujourd’hui, sans aucun doute, la mission qui m’a été confiée par le conseil municipal est ce qui me passionne le plus. J’avais forcément un petit peu d’appréhension face à l’ensemble du travail à mener, que l’on ne réalise pas forcément lorsque l’on ne connait pas le fonctionnement complet d’une mairie. Mais, je découvre aujourd’hui que c’est une fonction passionnante et variée que d’être adjoint au maire en charge de l’aménagement durable. Il est question de proximité avec les citoyens, d’échanges, de médiation parfois. Récemment, à la suite d’une réunion avec des habitants, on m’a remercié pour mon professionnalisme et mon engagement. Je pense que c’est la plus belle traduction de ce qui me passionne. On ne fait pas ça pour être couronné de lauriers, mais c’est toujours agréable de voir que l’énergie déployée pour apporter un soutien à ceux qui nous entourent est visible et appréciée. Je vais avec grand plaisir à la mairie quasi quotidiennement, pour échanger avec des cassonnais, avec les agents qui nous aident au quotidien, ou avec d’autres élus.


Ce journal étant destiné aux élu(e)s et cadres territoriaux de France, avez vous un message à adresser ?


Je n’ai pas une grande expérience dans la fonction d’élu, je découvre encore son fonctionnement. Mais je veux remercier très sincèrement tous ceux qui œuvrent au quotidien à l’administration de notre pays. On est très loin d’imaginer tout ce qui se passe « en coulisses ». La communication entre les agents et les élus est essentielle pour la prise de bonnes décisions. Bravo pour le travail accompli et en avant pour la suite ! Un nouveau mandat s’ouvre, à nous de le rendre riche en réalisations, positif et toujours au service des citoyens.


La rédaction