Grand entretien avec madamePee

Dernière mise à jour : 11 déc. 2020


Nathalie-des-Isnards fondatrice madamePee

L’urinoire sans contact et intime pour toutes les femmes : comment et pourquoi avoir créé madamePee?


Aller aux toilettes à l’extérieur de chez soi quand on est une femme peut parfois être un casse-tête. Le temps moyen d’attente quand on est une femme pour accéder aux toilettes d’événements qui attirent un large public est en moyenne de 30 minutes. Que ce soit en ville, dans des événements, dès qu'il y a du monde, il est compliqué d'avoir un endroit intime et correct pour satisfaire ses besoins. Comparé aux femmes, les hommes ont rarement plus de 2 minutes d’attente pour accéder à leurs toilettes. Et c’est l’absence d’urinoirs qui fait la différence des deux côtés de la file. Fort de ce constat, nous avons donc élaboré l'urinoirs féminine (pas un urinoir mais une urinoire, le choix du féminin pour les femmes étant autant une évidence qu’une symbolique) après plusieurs mois d'étude et d’observation en Europe. Nous sommes arrivées à notre solution, élaborées avec les femmes, après plusieurs mois de test usagères pour concevoir un produit effectivement rapide, respectant les exigences d'hygiène et d'intimité des femmes. Nous avons sorti l’urinoires madamePee à la fin de l'année 2018, et l'année 2019 a montré son efficacité : nous avons rencontré un joli succès auprès de grands événements en France, des festivals tel que Solidays, We Love Green, le Hellfest ou encore la Coupe du monde de foot.



Stéphanie Carrillo, Commerciale France et International

L'idée est de faciliter l'accès à des urinoirs, donc de la praticité mais aussi en terme d'hygiène, un aspect sans contact ?


En effet, l'ergonomie a été élaborée pour avoir un maximum d'hygiène. C'est actuellement l'un des gros soucis que nous avons, en tant que femme, dans l'accès aux toilettes. Nous passons beaucoup de temps à nettoyer, à se demander si l’on peut s'asseoir, où poser son sac ou ses affaires, quelle position adopter qui ne soit pas trop inconfortable... Tout a été élaboré pour pouvoir s'en servir sans avoir à toucher quoi que ce soit, dans une position confortable et hygiénique. Il faut savoir que 95 % des femmes ne s'assoient pas sur les cuvettes en dehors de chez elles et les cuvettes ne sont pas conçues pour être en position semi-assise. Tout le travail a été élaboré à partir de ces éléments. Y compris les portes battantes ou la poubelle... Nous avons aussi tenu compte de son exploitation, que ce soit par les loueurs de toilette ou des collectivités, en alliant robustesse et praticité. Nous avons privilégié les astuces permettant d'optimiser l'exploitation pour un moindre coût : les portes à rabats pour rentrer et sortir plus facilement, le crochet du sac à main, la poubelle à l'arrière plus pratique et enfin la fameuse cuvette, qui a été brevetée : en forme de bec de pélican, incurvée, remontant sur l'avant, permettant soit de s'asseoir soit d'être en position semi-assise comme des squats pour uriner sans éclaboussures.


Vous avez évoqué le côté pratique et rapide dans la gestion d'exploitation de votre solution mais qu'en est-il de l'installation ? Concrètement pour une dizaine d'urinoirs combien de temps est-il nécessaire pour les installer ?


Nous avons privilégié l'extrême simplicité. Ces urinoirs sont sur palette, le sol et la cuve constituant un bloc autonome ou raccordable à des cuves externes ou au tout-à-l'égout en fonction de la situation. Elles se posent en une minute les unes à côté des autres. Du plug and play d'une certaine façon.



Équipe madamePee

Concrètement pour une collectivité qui organise une manifestation susceptible d'amener du monde. Comment peut-on faire appel à vous.


Nous distribuons les urinoires via les loueurs de toilettes. Par exemple, nous avons choisi le groupe WCLoc, leader de la location de sanitaires en France et en Europe, comme distributeur et partenaire privilégié. Nous sommes ainsi présents dans toutes les régions de France via leurs agences. MadamePee s’exporte aussi à l'international en Europe bien sûr, mais aussi en Amérique du Nord : 8 pays, Belgique, Portugal, Espagne ou Canada entre autres, font déjà appel à notre solution et plusieurs centaines de cabines sont aujourd'hui déployées pour un objectif de plusieurs milliers.

Nous sortons un misterPee, une version homme, pour cette fin d'année. Nous avons lancé madamePee d'abord dans le monde événementiel. Et nous avions en tête comme marché suivant les villes et collectivités locales. La mairie de Paris notamment nous a sollicités pour en installer dans un jardin public. Nous nous sommes aperçues et j'en étais moi-même très surprise d’une demande extrêmement importante pour les hommes d’avoir un urinoir qui soit également intime. Parce que ce qui existe aujourd'hui dans les collectivités, ce sont soit les cabines fermées type sanisettes, qui ne permettent pas d'avoir du volume pour des raisons de prix et de place, ou alors les urinoirs masculins ouverts au vu et au su de tous. Nous avons ainsi reçu des demandes pour un environnement rapide et hygiénique mais également intime en environnement urbain aussi pour les hommes. Fort de notre expérience d'usages sur madamePee, nous sortons donc aussi un misterPee en mobilier urbain à destination des collectivités pour pouvoir offrir aux villes madame et misterPee, c'est-à-dire une urinoire pour elle et un urinoir pour lui, à la fois rapide et hygiénique et offrant une intimité à chacun. Une offre sanitaire complètement égalitaire, pour la première fois ! Par ailleurs, pour l’anecdote que je trouve très révélatrice, c'est sans doute l'un des premiers produits qui est conçu pour les hommes à partir de l'expérience des femmes… Jusqu'ici tous les produits sont d'abord conçus pour les hommes et ensuite adaptés (plus ou moins !) aux femmes. Là nous nous sommes servis de l'usage pour déterminer la conception. En faisant quelque chose pour les femmes qui n'existait pas puisque le besoin était criant, non servi. Et c'est sur le terrain que les hommes nous ont demandé d'utiliser l'urinoir pour avoir aussi un peu d'intimité. C'est à partir de cette expérience de retour utilisateur que nous avons élaboré le produit dont nous sortons le prototype ce mois-ci.


madamePee sanitaires egalitaires