Grand entretien avec Kevin Gaillard

Kevin Gaillard est directeur général des services de la ville d'Aiffres.


Pourquoi et comment s'engager dans votre fonction ?

La principale raison pour entrer dans la fonction publique doit à mon sens toujours être la volonté de servir, de contribuer à sa manière à améliorer le quotidien des administrés de la collectivité pour laquelle nous travaillons. Il existe autant de manière de servir l’intérêt général que de métiers dans la territoriale : néanmoins, la fonction de DGS d’une commune revêt un intérêt particulier pour moi pour deux raisons principales. La première, cela concerne l’importance de la commune dans la vie quotidienne, de par l’Histoire et les compétences qu’elle exerce. Nous pouvons le constater au quotidien avec la crise que nous traversons : elles restent l’échelon de proximité par excellence.

La seconde, c’est que la fonction de DGS est par nature une fonction intéressante et enrichissante, à la croisée entre la recherche de l’efficience et de l’efficacité des organisations, et le pouvoir politique, le développement de projets dont la finalité relève d’un intérêt supérieur au succès économique ou à la rentabilité. La recherche de cet équilibre entre ces deux notions qui doivent se compléter, qui fait écho au rapprochement des organisations publiques avec les règles du droit privé, doit guider les choix à présenter à l’autorité territoriale.


Qu'est-ce que l'engagement républicain pour vous ?

L’engagement républicain, c’est se mettre au service d’une cause, « la chose publique ». Notion extrêmement vaste et difficile à résumer mais dans l’esprit, il s’agit à mon sens de contribuer au développement et à la défense des valeurs qui sont les nôtres et qui vont aujourd’hui bien au-delà de notre devise nationale. Si l’actualité récente nous l’a tragiquement démontré, si c’était encore nécessaire, les agents de la fonction publique ont un rôle primordial dans la préservation de ces valeurs par leurs actions et leur contribution au service public.


Qu'est-ce qui vous passionne le plus ?

Dans mon poste actuel au sein de la commune d’Aiffres (79), il s’agit de la diversité et de la richesse des tâches. Le poste de DGS, encore davantage en commune du fait de la clause générale de compétence, fait appel à de nombreuses compétences techniques et juridiques. La variété des domaines d’intervention est une vraie source de motivation et de richesse pour le juriste que je suis et qui apprécie chercher, analyser et découvrir. L’encadrement d’une organisation et la responsabilité d’une équipe nécessitent également des remises en question régulières pour garantir que celle-ci adhère à la politique mise en œuvre par les élus, mais permettent surtout la prise d’initiative et d’être force de proposition pour construire l’action publique de demain.


Ce Magazine étant destiné aux élu(e)s et agents territoriaux de France, avez-vous un message à adresser ?

J’ai envie de répondre de manière un peu plus large et porter un message pour l’ensemble des acteurs publics qui est celui d’être fier de s’engager, comme agent ou élu, dans la gestion des affaires publiques. Nous avons la chance de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie de nos concitoyens, chacun de notre manière ou selon nos fonctions. La notion de désintéressement et les obligations qui sont les nôtres doivent être perçues comme une véritable richesse d’être au service des autres.


La rédaction

©2019 - Le Mag des Territoires est une marque du Groupe : DELBOPRESSE      Mentions légales et confidentialités