Grand Entretien avec Eric MAROCHINI

Eric Marochini est est directeur général des services de la Communauté de Communes du Saulnois.



Bio express


Eric MAROCHINI est diplômé de l'Université de Lorraine (Maîtrise de Sciences et Techniques "Aménagement et Environnement" (1994), DEA d'histoire-géographie (1995), Doctorat de géographie et d'aménagement (1999)) et cadre dirigeant titulaire de la fonction publique territoriale (attaché territorial principal détaché sur un emploi de DGS de collectivité de 20 à 40.000 habitants).

Apres deux années complètes d'enseignement universitaire en tant qu'attaché temporaire d'enseignement et de recherche (ATER) à l'université de Lorraine, il occupe différents postes au sein de la fonction publique d'Etat d'abord (Direction Départementale de l'Agriculture et de la Forêt de Moselle, Assemblée Nationale (attaché parlementaire) et enfin de la fonction publique territoriale (directeur de cabinet de la commune de Fameck, directeur des finances de cette même commune, directeur de cabinet de la Communauté d'agglomération du Val de Fensch puis Directeur Général Adjoint de la Communauté d'agglomération du Val de Fensch en charge de l'aménagement, de l'urbanisme, du développement territorial et de la communication).

Il est actuellement, et depuis mars 2020, Directeur Général des Services de la Communauté de Communes du Saulnois (Pays du Sel) (Château-Salins, Dieuze, Delme, Vic-sur-Seille, Albestroff). Au cœur de la Moselle, cette intercommunalité rurale rassemble 128 communes pour une surface de presque 1.000 km2. Elle fait partie des plus grandes intercommunalités rurales françaises à ce double titre.

Eric MAROCHINI collabore par ailleurs, depuis plusieurs années, avec l'Université de Lorraine en tant qu'enseignant-chercheur associé à l’Université de Lorraine (laboratoire LOTERR) et enseigne en licence 3 de géographie mention aménagement (Nancy), en licence 2 (aménagement du territoire) et master intelligence territoriale (Metz) ainsi qu'avec le Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT) et le CDG de la Moselle (jury de concours (rédacteur, attaché, attaché principal).

Il vient récemment de publier deux articles scientifiques publiés dans les revues Géocarrefour (ENS Lyon) et la Revue Géographique de l’Est :

  • Eric Marochini, « Val de Fensch : résilience, transformations et anticipations d’un territoire encore industriel », Revue Géographique de l'Est [En ligne], vol. 58/3-4 | 2018, mis en ligne le 21 juillet 2020, consulté le 21 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/rge/9286

  • Eric Marochini, « Regard géo-historique sur la difficile transformation des friches industrielles de la vallée de la Fensch : l’exemple de la reconversion en cours du site de l’usine sidérurgique intégrée SMK (1897-2018) », Géocarrefour [En ligne], 92/2 | 2018, mis en ligne le 28 décembre 2018, consulté le 21 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/geocarrefour/11777 ; DOI : https://doi.org/10.4000/geocarrefour.11777

Et, il vient également de signer un contrat de publication avec la maison d’édition STUDYRAMA pour la rédaction d’un ouvrage sur les politiques cohésion des territoires en France avec Damien AUGIAS, Administrateur Civil à la CDC.

5 grandes dates

  • 1999 : Docteur de l’Université de Lorraine en géographie et en aménagement

  • 2000 : Chargé de mission Réseau Ferré de France – Réalisation de la LGV Est Européenne

  • 2014 : Directeur de cabinet de la Communauté d’Agglomération du Val de Fensch

  • 2017 : Directeur Général Adjoint de la Communauté d’Agglomération du Val de Fensch

  • 2020 : Directeur Général des Services de la Communauté de Communes du Saulnois


Pourquoi et comment s'engager en tant que Directeur Général des Services


L’engagement dans les métiers de la fonction publique et tout particulièrement de la fonction publique territoriale est avant tout selon moi un choix guidé par le partage de valeurs fortes (engagement républicain) et une volonté affirmée de se mettre au service des autres.

Fort de cela, l’agent public a quelque part le sentiment de pouvoir « être utile ». En tant que Directeur Général des Services, vous vous retrouvez quelque part à l’interface de toute une série d’engagements (voire d’aspirations individuels) : ceux des élus locaux qui veulent mener à bien leur projet territorial, ceux des fonctionnaires qui veulent se « rendre utiles » quant à ce projet et ceux des citoyens/administrés qui veulent être fiers de leur territoire et disposer de services publics de qualité. Réussir à concilier toutes ces aspirations, ce qui est le cœur de métier d’un DGS, c’est aussi le sens de mon engagement.


Qu'est-ce que l'engagement républicain pour vous ?


Pour moi, l’engagement Républicain c’est une adhésion personnelle à des valeurs et des symboles. Des valeurs collectives inscrites aux frontons des hôtels de ville et qui doivent tous nous rassembler : l’égalité, la liberté, la fraternité bien entendu… mais au-delà une volonté de trouver les moyens d’un bien vivre ensemble.

Mon engagement dans la fonction publique, dans des fonctions aussi autrefois politiques (élu local de 2001 à 2014), s’explique d’ailleurs en grande partie par cette volonté de contribuer, à mon niveau, à rassembler la société autour de ces valeurs, de ces symboles qui permettent de continuer ensemble à aller dans le sens du progrès dans toutes ses déclinaisons : sociale, environnementale, sociétal, technique….

Je suis également extrêmement attaché au rôle de l’école et des formations tout au long de la vie d’ailleurs, ce qui explique que je n’ai jamais cessé d’enseigner à l’Université depuis maintenant un peu plus de 20 ans. Les élévations individuelles peuvent à mon sens largement nourrir le progressisme collectif.


Qu'est-ce qui vous passionne le plus ?


J’ai la chance d’exercer un métier passionnant par la multiplicité des facettes qu’il recouvre et les champs d’études et d’actions qu’il convoque.

En tant que géographe-aménageur de formation, j’ai aussi une fibre toute particulière quant aux questions très « territoriales ». Que ce soit avec mes étudiants ou avec les agents publics que j’encadre, je rappelle toujours l’importance de connaître parfaitement le territoire dans lequel on inscrit son action, son histoire, sa géographie, ses composantes sociales, économiques… il est impératif de comprendre l’environnement dans lequel on évolue quelle soit la fonction que vous avez dans la collectivité locale. Pour ma part, et mon parcours le démontre, je suis réellement un passionné des territoires pour lesquels je m’engage. Je cherche à tout en connaître, à tout en décrypter, y compris et surtout sous les angles géo-historiques qui permettent de bien comprendre le territoire du présent. Je deviens très vite le premier promoteur du territoire, en particulier aujourd’hui dans le Saulnois dont l’histoire est absolument passionnante.


©2019 - Le Mag des Territoires est une marque du Groupe : DELBOPRESSE      Mentions légales et confidentialités