Grand entretien avec Bruno Dubos

Bruno Dubos est Maire de la ville de Foulayronnes.


Pourquoi et comment s'engager dans votre fonction ?


Pour répondre aux besoins de ses administrés. Être Maire c’est avant tout aimer sa population. Nous avons fait face durant cette première mandature à un recul des services publics nationaux. Nous avons dû aussi nous confronter à une baisse drastique de la Dotation Globale de Fonctionnement mais aussi à un départ des services publics des plus essentiels. Comme je le dis souvent, « un Maire est à porter d’engueulade », c’est la première courroie pour l’administré. Nous sommes des élus de proximité et notre contact direct avec la population est une force. Dès lors, quand dans ma commune de 6 000 habitants, nous nous sommes retrouvés avec une fermeture subie du Bureau de Poste et sans Médecin généraliste, il a fallu trouver des solutions. Grâce à l’ingénierie technique et financière, nous avons réussi à maintenir ces services de proximité. Pour la poste, suite à une négociation longue et difficile avec l’institution régionale, nous avons mis en place au sein de la Mairie une Agence Postale Communale qui permet de répondre, grâce au financement du groupe la Poste, aux besoins des administrés. Concernant l’absence de médecin généraliste, c’est au fur et à mesure des réunions avec des médecins libéraux que nous nous sommes tournés avec l’appui de l’Agence Régionale de Santé, vers le concept du salariat. Le 1er Décembre 2019, Foulayronnes a créé son Centre Médical Municipal avec en son sein, 3 médecins généralistes et une sagefemme salariée de la commune au sein du Centre Communal d’Action Sociale. C’est une des prouesses du mandat précédent, nous en sommes très fiers, et je remercie les agents qui se sont occupés des démarches administratives lourdes et difficiles. Parce qu’être Maire, c’est ça. Répondre aux attentes légitimes des administrés.



Qu'est ce que l'engagement républicain pour vous ?


Maire, c’est le plus beau mandat. C’est le mandat de la proximité, du contact, de l’action concrète, des réalisations qui se voient et qui se touchent. C’est, je crois, l’un des piliers qui subsistent dans notre pacte républicain, et cette écharpe tricolore en est l’incarnation. Nous sommes responsables de la direction que prendra cette ville. C’est une responsabilité exaltante et c’est une responsabilité lourde. C’est aussi une responsabilité qui impose une certaine humilité. Le principe de notre administration, c’est la continuité républicaine. Je sais que je pourrai compter sur le dévouement des agents municipaux, sur leur professionnalisme et sur leur expérience. Avec toute mon équipe municipale, nous sommes heureux et fiers de pouvoir travailler bientôt avec leur concours, à leurs côtés, dans le respect des prérogatives et des compétences de chacun. A tous je dis : il n’y a pas de mandat municipal sans proximité et sans écoute. Je souhaite vivement que les Foulayronnais soient consultés sur les décisions qui les concernent. Cela a été dit par plusieurs candidats dans cette élection, le concept de démocratie participative me tient particulièrement à cœur.


Une gestion des finances en bon père de famille

Lors de mon élection en Mars 2014, j’ai trouvé une commune dans une situation financière très difficile. A la limite de la mise sous tutelle, nous avons dû avec mon équipe entreprendre des mesures de gestion financière. Grâce à un travail minutieux et rigoureux et une administration consciente des enjeux, nous avons pu sur les 6 dernières années diminuer la dette, restaurer les finances de la commune, améliorer le ratio d’endettement, autofinancer les investissements et cela sans aucune augmentation des impôts. Cette prouesse financière, nous permet de voir sereinement l’avenir, avec un capacité d’autofinancement retrouvée, ce second mandat sera celui de l’investissement. L’argent que nous dépensons, c’est l’argent des Foulayronnais, c’est le produit de leurs impôts. Nous ne devons jamais l’oublier et cela signifie que la culture de l’économie, de la rationalisation des dépenses, doit être très vite partagée par l’ensemble de l’équipe municipale.



Qu'est ce qui vous passionne le plus ?

Avoir des projets d’investissement universels. Avec mon équipe municipale, nous allons désormais nous consacrer à la réalisation du contrat municipal pour lequel les Foulayronnais avec 62% des suffrages nous ont fait confiance. Des nouveaux outils de management des services sont mis en place pour permettre la réalisation de la majorité du contrat sur les trois premières années. L’objectif est simple permettre aux administrés de profité des réalisations sur les dernières années du mandat. Pour cela, nous modifions notre administration avec des outils de management innovant et en phase avec les objectifs. Avec la réalisation de projet de services pour accompagner les actions prioritaires du contrat municipal et évaluer leur bonne mise en œuvre. Cette méthode permet d’investir les agents dans la réalisation des actions municipales mais aussi de déterminer précisément l’évolution des projets. Beaucoup d’actions autour d’un projet phare sur un enjeu majeur des Villes Rurbaines : La santé. Un pôle de Santé pluridisciplinaire et à l’étude sur une ancienne friche commerciale au cœur de Ville. Avec plus de 87%, d’avis favorable, ce projet dit universel répond à un besoin direct et immédiat de la population. C’est ainsi que je conçois mon second mandat municipal, au plus proche du terrain, en œuvrant pour maintenir un service public de qualité et de proximité tout en réalisant le contrat municipal.



Ce Magazine étant destiné aux élu(e)s et cadres territoriaux de France, avez vous un message à adresser ?

J’entame mon second mandat de Maire avec la même détermination et la même envie. Mon moteur, c’est la volonté constante de s’investir pour les choses qui nous tiennent à cœur, de pouvoir bouger les lignes, l’amour des administrés et la réalisation des projets. Être accompagné d’une équipe dynamique et motivée, avec ces valeurs que nous avons en commun : voilà ce que je souhaite à chaque Maire.


La rédaction

©2019 - Le Mag des Territoires est une marque du Groupe : DELBOPRESSE      Mentions légales et confidentialités