Grand entretien avec Annick Bouquet

Annick Bouquet est Maire-Adjointe déléguée à la Petite Enfance Versailles.



Pourquoi et comment s'engager dans votre fonction ?


M’engager en politique a été une chose naturelle car il s’agit de s’investir pour servir le bien commun, l’intérêt général et assurer le bien-être de tous. C’est aussi à la continuité naturelle de mon engagement associatif depuis des années. La première qualité du politique est d’aimer ses concitoyens, aimer être à leur écoute et à leur service. C’est aussi s’engager à promouvoir le bien-vivre ensemble en respectant la dignité de chacun. Je suis entrée en politique pour continuer d’une façon différente à m’impliquer dans ma ville que j’aime et que j’apprécie par sa diversité. Je suis avant tout une femme le terrain, j’aime le contact avec les gens les plus divers et cette diversité m’enrichit énormément. C’est l’occasion, à mon tour, de transmettre les valeurs d’honnêteté, de respect, de confiance et d’humilité, valeurs qui nous permettent de représenter notre ville et nos concitoyens avec dignité, sérieux, simplicité et toujours avec le goût de servir les autres.


Qu'est-ce que l'engagement républicain pour vous ?


L’engagement républicain c’est savoir et transmettre que l’on appartient à une même nation, une même patrie. C’est adhérer aux valeurs de cette même nation, avoir comme socle commun la connaissance de son passé, ses origines et sa culture. Respecter ces racines profondes font qu’une nation tient debout quelles que soient les tempêtes. Cette appartenance se retrouve aussi dans notre devise : Liberté, Égalité, Fraternité dans le respect des droits de l’Homme. Chaque citoyen ne doit pas oublier qu’il a certes des droits mais aussi des devoirs, les personnes politiques en premier lieu. En effet, nous tenons nos mandats de nos concitoyens qui nous ont élus, n’oublions jamais qu’il faut être à la hauteur de la confiance qui nous a été accordée.


Qu'est-ce qui vous passionne le plus ?


C’est l’humain et plus particulièrement de transmettre à la jeunesse nos valeurs. Montesquieu a écrit : « C’est dans le gouvernement républicain que l’on a besoin de toute la puissance de l’éducation ». Il faut donner à nos jeunes l’envie de s’engager et d’être acteur de leur avenir. C’est pourquoi nous devons être exemplaires. La politique est aussi une passion car elle permet de développer une vision de l’avenir, d’être créatif à travers les projets que l’on mène en équipe. Je suis aussi très attachée au respect de l’autre quelle que soit sa différence et d’y voir toutes ses richesses dans l’intérêt de la société d’aujourd’hui et de demain. Enfin un autre combat me passionne : le rôle et la présence des femmes en politique et dans la société par leurs regards différents et complémentaires qu’elles apportent. Et comme adjointe de la petite enfance, ma volonté est que les femmes puissent avoir le choix de travailler ou pas en ayant le maximum de moyens de garde pour leurs enfants.


Ce Magazine étant destiné aux élu(e)s et cadres territoriaux de France, avez-vous un message à adresser ?


Les élus et cadres territoriaux sont les plus proches de nos concitoyens, de fait, les plus à même de les écouter, les comprendre, de réfléchir avec eux aux solutions et de relayer aux autres échelons les réalités du terrain afin que toutes les composantes de la Nation puissent avancer ensemble et vivre en concorde.


La rédaction

©2019 - Le Mag des Territoires est une marque du Groupe : DELBOPRESSE      Mentions légales et confidentialités