Docaposte : Gérer la transition numérique et mobile avec

Mis à jour : 30 août 2020

5 questions à Fabien Ferrazza directeur secteur public de Docaposte


Comment Docaposte agit concrètement sur les territoires de France ? 

Docaposte, filiale numérique du Groupe la Poste et Tiers de confiance, est l’un des opérateurs majeurs de la gestion documentaire et du service numérique en France. A ce titre, Docaposte contribue au développement local avec ses 5000 salariés et ses 60 infrastructures (datacenters, plateformes éditiques, centres d’appel, etc.) au service de ses 23 000 clients tous secteurs d’activités confondus.


Docaposte, présente plusieurs solutions aux collectivités, par où commencer ? 

De manière très simple, notre offre s’appuie sur deux propositions de valeur auxquelles ont déjà adhéré plus de 6000 clients du secteur public.

La première est l’optimisation des fonctions supports (ressources humaines, finances, services généraux, etc.) grâce l’optimisation des procédés documentaires et au numérique. Nous y répondons avec des solutions qui simplifient le travail des agents, ce qui leur permet de se consacrer à des tâches à plus forte valeur ajoutée. Nous couvrons les sujets de dématérialisation depuis la numérisation des courriers entrants, l’externalisation de l’impression des courriers sortants, la GED, la certification et la signature des transactions électroniques jusqu’à l’archivage dans un environnement sécurisé d’hébergement en France. Le résultat pour la collectivité est un gain de temps précieux pour les agents et la réalisation d’économies budgétaires significatives, tout en valorisant une image de tiers de confiance


La seconde concerne l’amélioration de la relation entre élus, administrations et citoyens. En tant que Tiers de confiance, nous proposons un trousseau numérique (L’Identité Numérique La Poste, coffre-fort Digiposte, Compte citoyen unique) pour sécuriser cette relation et simplifier la vie des Français qui vont ainsi pouvoir réaliser leurs démarches administratives et de vie quotidienne en ligne grâce à nos plateformes multicanal. A ce jour, nous gérons 2,5 millions de comptes citoyens.


A titre d’exemples, pour le compte du Conseil Régional du Centre Val de Loire, nous opérons l’ensemble du dispositif de rémunération des stagiaires des formations professionnelles.


Pour la ville de Cachan, 3 000 comptes citoyens ont été créés en un an et 60 % des règlements s’effectuent désormais en ligne sur la plateforme citoyens. Ce portail est accessible à la fois via le site internet de l’intercommunalité́ et via celui de la commune.


En région Auvergne Rhône Alpes nous avons mis en place une carte multiservices pour les jeunes, couplée à un compte en ligne qui permet aux 370 000 jeunes de la région d’accéder à une large gamme de services. En France plus de 1,5 million de jeunes bénéficient de cette offre pour 2,5 millions d’euros de subventions gérés.

Avec votre regard et votre expertise, pouvez-vous nous décrire la situation du numérique dans les communes de France ? 

Avec La Poste, nous avons réalisé une enquête sur le niveau d’équipement des collectivités en outils numériques sur la base d’un échantillon de 2000 communes, soit un bassin de population de 2 millions d’habitants. Il en ressort que 37% des communes n’ont pas de site internet, et que 55% des sites ne sont pas responsive design (sites adaptés à la lecture sur smartphone ou tablettes). 57 % des communes ne respectent pas l’obligation de saisine par voie électronique et enfin 4% seulement proposent à leurs administrés la création d’un compte citoyen.

On ressent aujourd’hui une accélération des besoins exprimés par les collectivités sous la pression des usagers. Ces usagers demandent non pas une offre de service public 100% numérique mais une offre multicanal (guichet, courrier, téléphone, mail, sms) qui intègre le numérique.


En quoi, le numérique est-il un sujet important pour une collectivité ? 

Le numérique est d’abord un moyen de proposer aux usagers un canal de services ouvert 7j/7 et 24h/24. Il peut être également source de simplification dans le parcours de l’usager. Enfin, il peut générer des économies pour la collectivité et améliorer le travail des agents.

C’est le sens de notre partenariat avec l’association des maires ruraux de France qui permet à chaque commune de proposer à ses administrés un guichet de services unique et multicanal.


Ce magazine étant destiné aux décideurs politiques de France, avez-vous un message à faire passer ? 

Pensez offre de service ; Crééz les conditions de la confiance en garantissant la protection de mes données personnelles ; Développez non pas des plateformes numériques mais des plateformes multicanales pour garantir l’accessibilité physique et numérique du citoyen que je suis ; Enfin je serais fier de ma municipalité, de mon département, de ma région si son offre de services pouvait être accessible sur mon espace personnalisé.