Dominiqe BUSSEREAU - Président des départements de France

Mis à jour : 30 août 2020

Tribune de Dominique Bussereau

Dominique-Bussereau - Président des départements de France © Mélanie Chaigneau


En ce temps de crise sanitaire qui ébranle le monde et l’économie des pays, les Collectivités doivent garantir la continuité et la proximité du service public. Alors que le secteur hospitalier fait face héroïquement à une pandémie inédite, les Départements se retrouvent en première ligne sur le front sanitaire et social, avec des agents et des services traditionnellement en charge des plus fragiles, qui sont les plus exposés au Covid-19.


Le Département de la Charente-Maritime mobilise ses moyens humains et financiers pour participer à l’effort sanitaire : commande groupée de plus de 500 000 masques, mobilisation de 650 agents dans le cadre du Plan de continuité des activités, mise en place d’un Service d’aide aux personnes âgées, en partenariat avec la Poste, ouverture des collèges pour l’accueil des enfants du personnel médico-social etc.

Mais dans un contexte où l’exposition des personnels et des personnes à risques est limitée aux situations d’urgence, il nous faut inventer des nouvelles modalités d’action. Le numérique n’est plus un sujet d’étude, il devient une arme, parfois le seul contact humain que nous pouvons proposer.


En Charente-Maritime, nous pouvons compter sur la modernisation de nos équipements et de nos pratiques, engagée pour faciliter l’entrée dans l’ère numérique. Le déploiement de la fibre sur tout le territoire charentais-

maritime d’ici 2022 et le plan d’action pour un numérique inclusif sont les témoins de cette logique d’anticipation qui se révèle précieuse dans cette situation exceptionnelle.

Nous avons ainsi pu être réactifs au service de l’ensemble des Charentais-Maritimes. Avec la mise en place d’un accueil numérique et téléphonique, afin de répondre le plus exhaustivement possible aux interrogations et orienter utilement les publics. Avec l’installation d’une Hotline, en appui de nos partenaires spécialistes de l’assistance numérique qui accompagnent les usagers dans leur utilisation du digital et du Net.

Parce que dans le confinement, l’isolement risque d’aggraver la situation de vulnérabilité des personnes âgées et handicapées, nous avons mis des tablettes à disposition de nos ainés en Ehpad et en maisons de retraites afin qu’ils puissent continuer d’avoir une vie sociale. Pour répondre à des situations de rupture des accompagnements

individuels, une Plateforme Territoriale d’Appui a été créée, afin d’intervenir pour coordonner des parcours de santé complexe.


L’interruption des interactions humaines place les acteurs des territoires ruraux dans une situation inédite de dépendance numérique. Pour répondre à la fermeture de marchés locaux, le Département a mis en ligne sur son site internet une cartographie précisant les lieux où peuvent être achetées en direct des produits frais. Pour que chacun puisse s’orienter là où son savoir-faire est le plus utile économiquement, il a mis au point une plateforme

internet qui recense les besoins en main d’œuvre locale, notamment dans le domaine agricole.


Face au confinement généralisé, le numérique n’est plus une commodité mais une nécessité. Pour la continuité pédagogique, que nous facilitons en permettant aux collégiens d’utiliser les tablettes numériques que nous leur fournissons depuis 2015. Pour la continuité institutionnelle, puisque le Département va réunir sa commission permanente par audioconférence afin de voter les rapports urgents, notamment les subventions indispensables aux associations qui sont à l’œuvre activement dans cette crise.

Outils répandus dans le secteur privé, le télétravail et les audioconférences entrent avec force dans les pratiques institutionnelles. Ils deviennent indispensables pour assurer le fonctionnement des Collectivités.


Partenaire naturel des communes et acteur central de la ruralité, le Département a fait savoir à toutes celles de Charente-Maritime qu’il allait prendre en charge les abonnements en téléphonie leur permettant d’effectuer les réunions à distance nécessaires entre les élus et les services municipaux.


Dans l’urgence sanitaire que nous rencontrons, le numérique trouve une place inestimable entre l’intervention humaine irremplaçable – le soin médical – et la solidarité nationale qui, sans lui, se retrouverait gravement menacée.


Dominique BUSSEREAU

Président du Département de la Charente-Maritime

et de l’Assemblée des Départements de France

Ancien Ministre

©2019 - Le Mag des Territoires est une marque du Groupe : DELBOPRESSE      Mentions légales et confidentialités